MERYL

MERYL chambre

Who are you ?
Je m’appelle Méryl, j’ai 20 ans et je chausse du 35. D’origine marseillaise, j’habite aujourd’hui à Paris où j’étudie la science politique à la Sorbonne. A mes heures non-perdues je pose également pour des photos.

Peux-tu nous décrire ton style?

J’essaye de ne pas me cantonner dans un univers trop restreint. Mes inspirations sont plutôt diverses. Mais en vieillissant je crois que mon style s’est assagi. J’ai rangé mes santiags rouges au placard et je leur préfère plus facilement des matières nobles, des couleurs pastelles et des lignes graphiques. Le bobor est quelque chose qui me parle bien, même si la tendance hipster est assez stimulante.

Boh%C3%A8me-jpg-699x1024

Quels sont tes créateurs préférés ?

Instinctivement, je me sens plutôt Chloé, Valentino ou YSL. J’apprécie également beaucoup le travail de Tisci chez Givenchy, c’est fabuleux. J’étais bien sûr une grande fan de ce qu’a fait Decarnin chez Balmain, son départ m’a beaucoup attristée, mais Balmain prend à mon sens un sympathique nouveau départ. Chez les petits nouveaux – même s’il ne l’est plus tellement – j’adhère grandement au travail d’Alexander Wang.

   IMGP25761-300x200IMGP2541-150x100

  IMGP2555-300x200

Quels sont tes endroits préférés pour faire du shopping?

Ah, c’est un peu la bipartition de l’âme. J’aime beaucoup me balader dans les allées du Bon marché et rue Cambon. Mais ni moi ni mon portefeuille ne pouvons nous résoudre à dépenser de telles sommes. Je trouve souvent de bons ersatz de ce que j’aime chez Zara, dont on ne vente jamais assez les mérites. Le géant espagnol, c’est un peu mon retour du refoulé à moi. De plus, Paris oblige, j’ai appris à trainer dans les fripes. Je suis patiente et j’aime chiner. Pour celles qui ont du courage, on peut aussi trouver des perles chez Emmaüs. Enfin, je suis une addict d’ebay, où je trouve à peu près tout ce que je cherche. Ebay, si tu me lis, je t’aime (rires).

Quelles sont tes icônes?

J’aime beaucoup les looks loose de filles comme Keira Knightley ou Vanessa Paradis. C’est à la fois réaliste et élégant. J’aime les femmes qui émanent quelque chose ; j’aime à croire que c’est de la classe. Emmanuelle Alt  – soyons chauvins – a ce genre d’aura autour d’elle. A côté de cela, bien sûr, il est bon que certaines innovent.

rock

Y a-t-il une pièce que tu portes en permanence?

Lorsque je shop sans objectif précis je finis toujours par acheter le même genre de pièces. Des blazers (j’ai acheté mon huitième le mois dernier…), des chemises unies en soie et des tee-shirts en dentelle.

Ton indétrônable?

Que je possède ou que je ne possède pas ? (rires). Rien de pourra égaler mon sac Chloé, un silverado moyen, noir et étain. Ça a été l’affaire de ma vie et je le couve comme un bébé.

dressing-

Ton dernier trésor?
Mon perfecto doré maje. Je lui avais tourné autour en magasin, mais à 450 euros, il est resté en magasin. Un an après, comble du hasard ebayesque, je l’ai retrouvé : 170 euros. Parfois, la vie est bien faite.

Un refus catégorique en matière de mode ?
Je n’en ai pas vraiment. C’est simplement qu’il y a des choses que je ne peux pas me permettre du fait de ma taille. Quand on est petite, on évite les jupes qui vous coupent les mollets, les culottes tailleurs et les chaussures de Geisha.

Un petit conseil shopping?
Toujours penser à vérifier le solde de son compte en banque avant de se jeter dans l’arène.

IMGP2494-682x1024

Tes adresses chouchous:
asos, dans votre salon (rires).

Ton expérience avis sur les vide-dressing de Violette
Je suis passée en coup de vent la dernière fois (partiels obligent) mais j’ai tellement adoré l’ambiance que je serai de celui des samedi et dimanche 16 et 17 juin.
Potentiel trouvailles et rencontres = 100% comment ne pas y aller…. ?

En beauté que nous conseilles-tu?
Ce n’est pas vraiment un produit de beauté mais j’ai découvert assez récemment (shame on me)  la gamme de parfum Serge Lutens et je recommande à chacune d’aller balader son bout de nez au Palais Royal. Ça change de ce que l’on sent ailleurs, et que l’on soit initié ou non, l’ambiance de la boutique vous donne l’âme d’une perfumista. C’est assez cher mais ce doit être le prix pour ne pas sentir comme la voisine.

5 choses sans lesquelles tu ne pourrais vivre
Je suis, je dois l’avouer, quelque peu scotcher à mon samsung. Il est mon gps, mon plan de métro, mon journal du matin, mon dictionnaire, ma boite au lettres, mon appareil photo, mon bloc note, mon chausse-pied. Du coup, il compte pour cinq je dirais. Blague à part, je ne peux pas me séparer de mes hydrabases de Chanel, best lipsticks ever. Au vue de la longueur de mes cheveux, il m’est également difficile de vivre sans ma brosse à cheveux. Et en bonne fan de parfum, je ne sors pas sans un échantillon de Chanel ou de Guerlain sur moi – au cas où.

Photos by Claire S.

 


Autres articles

Répondre

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
gucci158 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | CAMEROON24 .. l'info camero...
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres